Palais El Badi

Du « palais de l’incomparable » dont parlent les contes et les poèmes, il ne reste aujourd’hui que les murs d’enceinte et la grand cour intérieure plantée d’oliviers et d’orangers. En 1696, le sultan de l’époque demanda la démolition du palais et le quitta en emportant toutes ses richesses pour fonder la ville de Meknès.

Palais El Badi

L’histoire du palais

Inspiré de l’Alhambra de Grenade, le palais El Badi fut construit à la fin du XVIe siècle à la demande du sultan saâdien Ahmed al-Mansur Dhahbî pour célébrer sa victoire sur l’armée portugaise en 1578. Il était considéré à l’époque comme l’un des plus majestueux palais du pays, se composant de plus de 300 pièces, remplies de richesses.Symbole de puissance, cette grande demeure servait à démontrer la richesse du sultan auprès de ses sujets mais également des ambassadeurs étrangers.

On y donnait de nombreuses fêtes. Des fouilles archéologiques menées en 1953 ont permis de révéler la structure du palais.

Ce que vous allez y trouver

On entrait dans l’enceinte du palais par une grande porte de marbre appelée « Bab Al-Rokham » pour arriver dans la cour agrémentée d’un grand bassin qui possédait lui-même une immense fontaine. De part et d’autre de ce bassin central, quatre parterres sont encore aujourd’hui couverts d’arbres fruitiers et de fleurs.

Aux quatre côtés de la cour, se situaient quatre pavillons. Deux d’entre eux -le Pavillon de Crystal et le Pavillon des audiences- étaient surmontés d’une coupoles, de petits bassin permettaient de se rafraichir à l’intérieur. Les deux autres -Pavillon Vert et Pavillon de l’héliotrope- beaucoup plus grands, étaient couverts de tuiles vertes. Le palais était connu comme très moderne, on dit qu’il disposait même d’un système de chauffage central !Les jardins s’appelaient « Jardin du Désir », « Jardin de la Joie »…

On dispose de peu d’éléments nous permettant d’imaginer le décor du palais, certaines sources mentionnent de l’onyx de toute les couleurs, de l’or, du marbre, des plâtres sculptés, beaucoup de fontaines et de bassins. Il semblerait qu’on puisse s’appuyer sur le décor des tombeaux saadiens et de la Medersa Ben Youssef pour imaginer les décors du palais El Badi.

À l’écart du palais, on peut trouver le Minbar, une sorte de mosquée-cathédrale qui demandé huit ans de travail aux maîtres ébénistes les plus doués.

Informations pratiques

Le palais est ouvert tous les jours de 8h30 à 12h00 et de 14h30 à 18h00. L’entrée vous en coûtera 20 Dhs.

Depuis 2011, c’est dans la cour du palais El Badi que se tient le Marrakech du rire, organisé par Jamel Debbouze. Le reste de l’année, les seuls habitants du palais sont les cigognes qui y font leurs nids.

Bienvenue sur le guide pour visiter Marrakech. Laissez-vous guider et retrouvez toutes les infos pour préparer votre visite dans une des plus belle ville du monde !

Abonnez-vous à la newsletter pour ne rien manquer !