Visite gastronomique à Marrakech

Couscous ou tajine ? Croyez bien qu’il existe d’autres choix pour satisfaire votre appétit en terres marocaines. Marrakech est une ville qui bourdonne de Riads, jardins ou souks permettant de déguster le meilleur de la gastronomie marocaine.

cuisine marocaine

La gastronomie marocaine

La cuisine marocaine est un savoureux mélange de plats berbères, juifs et arabes. De nombreuses recettes mélangent le sucré au salé, donnant ainsi naissance à une fusion originale comme une tajine de poissons aux oignons caramélisés.

• Les plats traditionnels

Dans chaque restaurant, vous pourrez apprécier les salades marocaines, mais aussi des soupes, appelées « harira« , traditionnellement utilisées pour rompre le jeûne après le mois du Ramadan.

La tajine (ragout cuit à l’étouffée) est très populaire au Maroc et se consomme traditionnellement dans les zones rurales à même le plat, qui porte d’ailleurs le même nom que cette préparation culinaire.

Deuxième cliché, le couscous, cette semoule de blé ou d’orge, dégustée en famille et accompagnée de viande et d’un ragout de légumes. Bien évidemment il existe de multiples variantes à ces deux plats, selon les goûts de chacun.

• La place des épices

Voilà le secret du bonheur de vos papilles ! Dans les pays chauds, la chaleur coupe l’appétit et les épices donnent faim. Un autre point de vue vous dira que les épices ont un excellent pouvoir antibactérien. Enfin, des plats chauds vous seront toujours recommandés pour maintenir la température du corps avec celle de l’extérieur. Tout cela est vrai et se reflète ainsi dans les traditions. On peut notamment citer le Râs al Hânout, assortiment dépassant parfois les 50 épices, ou bien la cannelle, le cumin, le poivre, le gingembre, la coriandre, l’aneth…

• Autour de la viande

Si vous êtes plutôt carnivore, le méchoui devrait vous ravir. La viande, un agneau ou mouton entier, est disposée sur une broche et prête à rôtir sur les braises d’un feu de bois. Si cela ne vous suffit pas, ne manquez pas de déguster des kefta. Ce sont des petites boulettes de viande, parfois présentées en brochette ou parfois servies dans une tajine.

• Dans la famille des feuilletés

La feuille de Warqa, cousine de la feuille de brick, est une préparation marocaine ressemblant à une crêpe très fine.La pastilla, elle, est tout simplement un plat typique pour illustrer son utilisation. La feuille de warqa est préparée avec de l’amande et l’intérieur est constitué de hachis de poulet ou de pigeon. Le tout est saupoudré de cannelle ou de sucre, offrant encore un parfait exemple de la combinaison sucré-salé marocaine.

Et pour vous faire saliver encore un peu plus, il existe des beignets de viande triangulaire, appelés briouats, qui sont un réel délice pour tous les mordus de fritures.

• Les pâtisseries

Deux ingrédients phares dans cette catégorie : le miel et l’amande.

On retrouve tout naturellement nos amis les briouats, mais cette fois-ci à l’amande et au miel. Il en va de même pour les pastillas, transformées en pastillas de lait (ktéfa).

Les pâtisseries les plus célèbres sont les cornes de gazelles en forme de petit croissant (ou bien de corne !) ou encore le baklava, dessert commun à de nombreux pays de l’ancien empire Ottoman.

En règle générale, les gâteaux se composent d’une pâte sablée agrémentée de divers fruits secs comme des raisins ou des dattes.

Evidemment, toutes ces sucreries sont spontanément complétées par un thé à la menthe.

• Cérémonie du thé à la menthe

« Le premier est aussi amer que la vie. Le deuxième est aussi fort que l’amour. Le troisième verre est aussi doux que la mort. » Proverbe arabe

A découvrir absolument, le thé à la menthe est omniprésent à Marrakech. Admirez la dextérité et l’élégance du service, ou l’art de faire mousser un thé.

Les bonnes adresses à Marrakech

Selon vos envies et le plafond de votre budget, Marrakech offre un panel très intéressant de restaurants, démontrant encore la richesse de cette ville. Voici donc un éventail de possibilités, d’une ambiance très conviviale pour finir sur des notes plus luxueuses.

  • Vers 18h, la place centrale Jemaa El Fna se transforme en un buffet à ciel ouvert. Une ambiance conviviale, des prix très abordables et des jus d’oranges rafraîchissants.
  • Chez Lamine Hadj Mustapha, restaurant authentique et très peu touristique, permettant de déguster des pastillas ou des tajines délicieuses.
  • Dar Yacout, petit palais des milles et une nuit dans lequel vous n’aurez jamais de menu dans les mains, les plats s’enchaînent et les saveurs aussi. Attention, l’endroit est bien caché, il faut persévérer dans les dédales de rues pour y arriver.
  • La Maison Arabe, située dans la Medina, est un riad traditionnel à Marrakech. Laissez vous plonger dans l’univers d’un hôtel de luxe pour une soirée.

Bonus : Le Café de France et sa terrasse qui surplombe Jemaa El Fna. Allez-y le soir pour contempler un coucher de soleil sur la place, votre appareil photo d’une main et un thé à la menthe de l’autre.

Bienvenue sur le guide pour visiter Marrakech. Laissez-vous guider et retrouvez toutes les infos pour préparer votre visite dans une des plus belle ville du monde !

Abonnez-vous à la newsletter pour ne rien manquer !