Découvrez la vallée de l’Ourika, près de Marrakech

La vallée de l’Ourika est une vallée marocaine, située dans le Haut Atlas, non loin de Marrakech, au sud du Maroc. Sa parenté avec la ville rouge a préservé l’authenticité des valeurs (mode de vie, langues, faune et flore, etc.) de la vallée.

Trente kilomètres séparent les deux endroits, et en si peu d’espace les différences sont saisissantes. La chaleur et l’effervescence de la ville s’opposent à la quiétude et la fraîcheur de la vallée.

Une plongée dans la culture berbère

vallée de l'Ourika

La province de l’Haouz est une étape inévitable de la vallée de l’Ourika. Le chemin qui mène à l’oued Ourika est parsemé d’arbres fruitiers aux parfums orientaux.

Le tout surplombé par le géant maghrébin l’Atlas. Quelques kilomètres plus loin, on se retrouve à Tnine, un petit village abritant un marché berbère. C’est l’attraction majeure du village.

Assurément, chaque semaine, les habitants des localités environnantes se réunissent pour vendre leur spécialité, acheter l’essentiel, et surtout partager les dernières rumeurs du village. Une ambiance de marché qui mélange les clameurs des marchands ambulants et les senteurs orientales.

Lorsque l’on poursuit sa route dans la vallée de l’Ourika, les berges de l’oued sont étonnantes. Le rivage est enluminé par des pâturages protégés de peupliers élancés et de saules pleureurs éclatants, une flore insolite dans cette région de l’Atlas.

On ne peut que s’exalter devant l’union de la luxuriance et de ces couleurs vives. Le peuple berbère de la région a réalisé des prouesses pour s’immiscer dans cette partie de la vallée.

Il n’a pas tergiversé pour construire ses habitations à même la montagne, au moyen de terrasses précieuses pour le développement de l’agriculture.

Un peu plus loin sur la route, une pause à Oukaimeden est envisageable, c’est une station de ski en haute montagne. Sinon, on passe son chemin et on se retrouve dans la petite bourgade Arhbalou.

C’est un endroit dans lequel foisonnent de nombreux restaurants, au bord de l’eau. Loin de l’agitation de Marrakech, les touristes et les citadins Marrakchis profitent de la fraîcheur de ce lieu perché à près de 1500 mètres d’altitude. L’atmosphère y est paisible et encourage ses visiteurs à la détente.

Les cascades de Setti-Fatma et autres attractions touristiques

Le village de Setti-Fatma est l’étape suivante. C’est la halte immanquable de la vallée de l’Ourika. Elle est le point de départ d’une multitude d’excursions. Sans aucune contestation, la plus réputée est la randonnée des 7 cascades.

Pour s’y rendre, il faut, dans un premier temps, marchander les services d’un guide. L’ascension est périlleuse et se déroule le long du rivage d’un torrent.

La premier sourire se dessine à la vue du mont de l’Yaghour. La découverte des 7 cascades exige encore deux heures de randonnées après le premier émerveillement. Les plus audacieux termineront l’excursion avec la montée du mont Toubkal, le point culminant du géant nord-africain.

Son altitude (4167 mètres) flirte avec celle du Mont Blanc. Au cours de cette ascension, on s’ébahit devant les peintures murales du mont Yahgour.
Sans oublier le jardin des plantes aromatiques et médicinales, le musée écologique berbère, et la safranière de l’Ourika.

Bienvenue sur le guide pour visiter Marrakech. Laissez-vous guider et retrouvez toutes les infos pour préparer votre visite dans une des plus belle ville du monde !

Abonnez-vous à la newsletter pour ne rien manquer !